Libération de Montmagny

La population, les familles des victimes civiles et militaires, les responsables des associations sont invités à participer à la cérémonie du souvenir de la libération de Montmagny du joug nazi survenue le 27 août 1944. 

  • Lundi 27 août 2017 à partir de 18h00
  • Dépôts de gerbes au Monument aux Morts, place d’Estienne d’Orves puis au Monument de la 2e D.B.
  • Renseignements au 01 34 28 69 41

Ce 27 août 2017, la population va honorer la mémoire de ceux qui se sont battus pour libérer Montmagny de l’occupant nazi. Parmi ces héros figurent les valeureux soldats de la mythique 2ème Division Blindée commandée par le général Leclerc. En effet, dans la nuit du 26 au 27 août 1944, deux unités de cette fameuse 2ème DB reçoivent l’ordre de se diriger vers Montmagny : le sous-groupement Minjonnet et le sous-groupement Massu. Celui-ci doit prendre le contrôle de la côte 101, c'est-à-dire de Butte Pinson et de sa Redoute qui commande l’accès à Pierrefitte et Sarcelles via la route nationale n°1.

Le 27 août 1944, les premiers éléments de l'avant-garde de la 2ème DB, établis aux abords de Saint-Denis, se mettent en route vers 13h00. L'unité blindée du chef d'escadron Minjonnet traverse Villetaneuse pour atteindre Montmagny vers 15h00. Dans le même temps, venant de Stains, la 6ème compagnie du Régiment de marche du Tchad commandée par le chef de bataillon Massu s'attaque à la Redoute de la Butte Pinson occupée par le 105ème régiment de grenadiers Allemands. La résistance allemande est telle qu’il faut faire intervenir plusieurs blindés ainsi que l’artillerie qui réalise trois concentrations de tirs sur la Redoute. Les combats cessent vers 19h00 et un détachement du 40ème régiment d'artillerie nord-africain prend possession de la Redoute. Au cours de ces rudes combats, plusieurs soldats français et résistants locaux sont blessés, 32 soldats allemands sont faits prisonniers.

Le 28 août, le Général Leclerc tient une réunion au poste de commandement installé dans la Redoute avec ses adjoints Massu et Langlade. Les troupes de la 2ème DB resteront cantonnées plusieurs jours à Montmagny avant de repartir en campagne. C’est en souvenir de ce glorieux épisode qu’un monument à la mémoire du général Leclerc et de ses hommes a été érigé en 1953 au croisement de la rue de Pierrefitte et de la rue Charles Grimaud.