Pour remédier à la dangerosité du passage à niveau de la gare de Deuil-Montmagny, devenu le plus dangereux de France, la SNCF et ses partenaires étudient un projet visant à supprimer cet équipement ferroviaire et mettre en place de nouveaux axes de circulation.

Une dangerosité attestée

Depuis dix ans, on déplore 60 incidents au passage à niveau de Deuil-Montmagny. Chaque incident entraîne un minimum de trois heures de perturbation sur le trafic de la ligne H et des TER Paris - Persan Beaumont - Beauvais. Parallèlement, ce passage à niveau est fréquenté chaque jour par 7000 véhicules, 2 lignes de bus et de nombreux piétons, dont les élèves se rendant au lycée Camille Saint-Saëns tout proche. De fait, il est le passage à niveau à sécuriser en priorité en Île-de-France.

 

Des mesures de mise sécurité

Ces dernières années, la SNCF et les communes limitrophes de Montmagny et Deuil-La Barre ont mis en place une série de mesures visant à  sécuriser le passage à niveau : élargissement des trottoirs, déplacement d’arrêt de bus, doublement des feux rouges, présence de policiers municipaux aux heures de pointe, installation de tapis anti-intrusion et d’un radar de contrôle. Pour autant, ces mesures de sécurisation et de sensibilisation ne réduisent pas suffisamment le nombre d’incidents.

 

Supprimer le passage à niveau : une nécessité

L’ensemble des acteurs publics travaillant de concert sur ce dossier d’une grande complexité sont unanimes : il est impératif de supprimer le passage à niveau, pour la sécurité des piétons, des cyclistes et des automobilistes. Ce projet implique une réflexion globale autour de plusieurs axes : rétablir les liaisons supprimées, aménager l’espace public libéré par la suppression, améliorer les voiries pour garantir la sécurité de tous et fluidifier la circulation.

 

Le projet mis en concertation

Suite aux études préliminaires qui ont démontré sa faisabilité technique, la SNCF et ses partenaires ont retenu le projet présentant le moins d’incidences le cadre de vie des riverains des deux communes concernées. Ce projet soumis à concertation et estimé à 17 millions d’euros, consiste à :

  • Fermer le passage à niveau et réaménager l’espace public libéré,
  • Créer un nouveau franchissement souterrain de la voie ferrée pour les piétons, vélos et autres circulations douces au niveau du passage à niveau actuel,
  • Créer un nouveau franchissement souterrain de la voie ferrée pour les véhicules, piétons, vélos et autres circulations douces plus au Sud,
  • Réaménager la voirie existante et créer de nouvelles voies pour fluidifier la circulation.

 

Les bénéfices du projet

La suppression du passage à niveau devrait réduire considérablement le risque d’accidents. En outre, le projet prévoit un passage sécurisé sous la voie ferrée, avec piste cyclable et trottoirs, des ascenseurs pour l’accès des personnes à mobilité réduite et des poussettes. Le projet rendrait possible des liaisons complémentaires qui permettraient de fluidifier la circulation dans les centres villes.

Ce projet permettrait de créer pour les habitants des Lévriers des places de stationnement supplémentaires, et pour les lycéens, des arrêts de bus devant le lycée ainsi qu’un cheminement protégé le long de la rue Guynemer. L’accès à la gare serait davantage sécurisé tout en préservant l’accès aux commerces. Enfin, pour les usagers de la SNCF, cette solution réduirait de manière conséquente les retards liés aux incidents sur le passage à niveau.

 

L’objet de la concertation

Dans le cadre de la concertation publique, les partenaires du projet vous invitent à échanger sur les solutions envisagées. Plusieurs temps de rencontre sont organisés par la SNCF autour d’une exposition/atelier, notamment le 20 février de 17h00 à 20h00 à la gare de Deuil-Montmagny. Vous pouvez aussi participer à une réunion portant sur l’intégration du projet dans son environnement, le 2 février à partir de 19h30 à la salle des fêtes (place de la Division Leclerc).

Enfin, vous pouvez donner votre avis par le biais d’un dépliant distribué dans les boîtes aux lettres, disponible en mairie et que vous pouvez télécharger ci-dessous. À l’issue de la concertation, un bilan sera établi sur la base de l’ensemble des contributions exprimées. Il sera rendu public et aidera le maître d’ouvrage dans ses décisions pour la poursuite du projet. 

dépliant_suppression_passage_a_niveau

Format: PDFPoids: 2,53 Mo

Télécharger