Financé par l’État, la Région Île-de-France, la SNCF et les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, le projet du Tram Express Nord (anciennement appelé " Tangentielle Légère Nord ") permettra courant 2017, une liaison ferroviaire entre Epinay-sur-Seine et Le Bourget. Une seconde phase est à l’étude pour prolonger la ligne à l’ouest jusqu’à Sartrouville et à l’est jusqu’à Noisy-le-Sec.

Ce vaste projet de transport pour l’Île-de-France comprend diverses étapes dont :

  • la réalisation d’écrans acoustiques lorsqu’il y a des habitations ;
  • la suppression des passages à niveau ;
  • la création d’une plate-forme ferroviaire contiguë à la ligne de Grande Ceinture.

Dans le cadre de cette vaste opération, le passage à niveau de la rue Jules Ferry a été remplacé par un souterrain routier passant sous les voies ferrées afin de permettre des déplacements en toute sécurité et une circulation plus fluide sur un axe très emprunté. L’ouvrage a été inauguré le lundi 17 novembre 2014. Un espace de circulation protégé permet aux piétons de traverser dans les meilleures conditions, avec une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

La ligne du Tram Express Nord (T.E.N.), aussi appelée Tangentielle Légère Nord (T.L.N.), devrait ouvrir au public en juillet 2017 sur le premier tronçon Epinay-sur-Seine/Le Bourget, en reliant sept gares entre elles dont une située sur le territoire magnymontois. Les travaux de cette nouvelle gare au niveau du pont des Trois Communes, sur la RD 928, se sont achevés en 2016. Construit sur la commune de Montmagny, le nouveau bâtiment destiné aux voyageurs est relié à la gare actuelle d’Épinay-Villetaneuse par les quais grâce à un système d’escaliers et d’ascenseurs. Avant la construction de cette nouvelle gare, le pont-rail permettant à la ligne H de franchir les lignes du Tram Express Nord a été prolongé et le pont routier des Trois Communes a été remplacé, en mai 2012, par un pont-route d’une portée de 27 mètres.

Plus d’informations sur www.tangentiellenord.fr