Une vaste opération de renouvellement urbain est en cours. Ce projet ambitieux concentre d’importants moyens pour répondre aux besoins et aux attentes des habitants du quartier du Centre-Ville.

Son but est de réhabiliter le bâti, mais aussi de donner au quartier une nouvelle dimension, d’y intégrer de la mixité sociale et intergénérationnelle, de permettre à tous de vivre en sécurité, d’améliorer la vie de ses habitants en créant une diversité architecturale et en reliant le quartier aux équipements publics.

Le projet s’inscrit dans une démarche partenariale qui unit : l’État, le Conseil régional d’Île-de-France, le Conseil départemental du Val d’Oise, la Ville de Montmagny, la Communauté d'agglomération Plaine Vallée, Immobilière 3F et les habitants.

Cet ambitieux projet a commencé par la construction, dans la Z.A.C. de la Jonction, de logements en accession à la propriété. Face à la Mairie, 109 logements en accession à la propriété, 20 logements locatifs (PLS) et 6 cellules commerciales seront construits, par le groupement de promoteurs COGEDIM-PITCH-SODES. Les travaux devraient commencer au mois de mai 2016.

Afin de respecter le principe du « un pour un » de la loi Borloo de 2003, les 127 logements sociaux détruits en Centre-Ville seront reconstruits en divers points de la commune. 20 logements ont déjà été livrés rue Carnot et 43 logements sont en construction route de Calais pour être livrés au printemps 2016. 25 logements seront reconstruits sur la rue Gallieni. Par ailleurs, les logements sociaux qui ont été conservés (253 logements dans le Centre-ville : rue de la Jonction, rue du Château et rue du 11 Novembre 1918) ont fait l’objet d’une réhabilitation extérieure et intérieure ainsi que d’une résidentialisation par l’aménagement des rez-de-chaussée.

À l’initiative de la Ville, des voiries nouvelles vont être créées ainsi que des zones de stationnement correspondant aux nouveaux besoins que sont l’accessibilité aux commerces et aux logements. Les travaux sont en cours de réalisation.

Au pied des immeubles situés autour de la place centrale, sera installée une supérette qui apportera une dynamique à une future zone commerciale. Plusieurs hypothèses sont à l’étude. Les choix seront faits dans l’optique de répondre aux attentes des Magnymontois. Une seconde phase de travaux a été amorcé sur le côté impair de la rue Gambetta. Une nouvelle voirie devra relier la rue Gambetta à l’Allée Maréchal Leclerc. Deux programmes de logements en accession sont prévus. Cette phase se déroulerait entre 2016 et 2018.

Des nouvelles du projet !

Au cours de cet hiver 2016, les travaux de voiries et de création d’une nouvelle place publique, réalisés essentiellement par la Société COLAS, sont en cours. Ils devraient se poursuivre jusqu’au début du printemps, puis continuer sur la rue de la Jonction pour élargir localement les trottoirs, parfois quasiment inexistants. Le 23 février dernier, Patrick FLOQUET s’est rendu sur place, accompagné de François ROSE, son adjoint à l’Urbanisme et à la Rénovation Urbaine, pour s’assurer de la bonne marche de ce chantier auquel il accorde une attention toute particulière. Ils ont notamment pu choisir le calepinage des dalles de grés, à la fois solides et esthétiques, qui recouvriront les nouvelles voies de circulation piétonnes. Lors de leur visite, ils ont aussi vu à l'œuvre les engins de chantier sur la Place d'Estienne d'Orves qui, elle aussi, sera recouverte d'un nouveau pavement. L'ensemble du site sera aussi équipé de nouveaux candélabres au style fluide et élancé.

La deuxième tranche de l’opération de rénovation du Centre-ville, située sur le côté impair de la rue Gambetta, va commencer. Le promoteur NEXITY a en effet déposé en décembre 2015 un permis de construire au 5-7 rue Gambetta, pour la construction d’un bâtiment de 57 logements en accession à la propriété. L’immeuble sera de hauteur comparable avec celui qui vient d’être terminé à la fin de l’année 2015 à l’angle de la rue Gambetta et de la rue du Château. Il remplacera les maisons et les hangars devenus partiellement vétustes.

Le projet prévoit également un élargissement de la rue Gambetta pour agrandir les trottoirs, notamment derrière l’église Saint-Thomas et devant les numéros 5 et 7 de la rue Gambetta. La Ville va réaliser également une voie nouvelle reliant la rue Gambetta à l’allée du Maréchal Leclerc, pour renforcer les liaisons entre les équipements du Centre-ville et pour améliorer la qualité urbaine des secteurs situés derrière la Salle des Fêtes. L’année 2016 sera également marquée par l’organisation d’un jury de concours, composé de représentants d’Immobilière 3F, de la Ville, des architectes et des urbanistes, afin de désigner un promoteur sur un dernier programme, situé en lieu et place de l’ancienne tour du 11-13 rue Gambetta.

Le vendredi 24 juin, Patrick FLOQUET a participé à la cérémonie de la pose de la première pierre de la résidence Cœur Citadin, en présence notamment de Denis Dobo-Shoenenberg, sous-préfet de Sarcelles et de Nathalie Elimas, conseillère régionale. Cette étape symbolique, qui succède aux phases de démolition, de réhabilitation et de résidentialisation, marque la volonté de tous les acteurs du projet, surtout la Municipalité, d’apporter une nouvelle vie au quartier et de créer un lieu de rassemblement et de services, un vrai Cœur de Ville pour tous les Magnymontois.

Le nouveau bâtiment, dont la première pierre a officiellement été scellée, fait partie de la première tranche des travaux de réhabilitation du Centre-Ville consistant à édifier 109 logements en accession à la propriété, 20 logements en prêt locatif social, six ou sept commerces et le futur équipement communal destiné à accueillir le service de la Petite Enfance. Des parkings en sous-sol sont également prévus sous chaque construction.

Ce chantier a commencé et devrait se dérouler jusqu’à la fin 2017. Les travaux d’aménagement des commerces (dont une supérette, un restaurant/brasserie, un boulanger et un coiffeur) et de l’équipement public interviendront juste après. L’architecture envisagée pour cet ensemble se veut à la fois contemporaine et intégrée au quartier. Les nouveaux bâtiments assureront une transition entre les immeubles rénovés et le tissu pavillonnaire préservé.